In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

31 MAI : FÊTE DE LA VISITATION DE LA VIERGE MARIE A ELISABETH

Chante et réjouis-toi,Vierge Marie,

Le Seigneur a visité son peuple.


Je te salue, Marie, comblée de grâces, le Seigneur est avec toi, tu es bénie entre toutes les femmes, et CELUI QUI APPORTE la JOIE AU MONDE, JESUS, ton Enfant Bien-Aimé qui nous aime, est béni ;

Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort, -AMEN-

ASCENSION DU SEIGNEUR

"Dieu s'élève parmi les ovations...

Tous les peuples, battez des mains, acclamez Dieu par vos cris de Joie !"  ps.46

Le Christ nous entraîne dans sa GLOIRE ;

Nous sommes appelés à la JOIE.

Le Ressuscité nous ouvre à une VIE NOUVELLE.

Mais Il ne nous laisse pas seuls sur la route :

"Pourquoi restez-vous là à regarder le ciel..."

" Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde"   Mat.28,20

Il est au coeur de nous-mêmes et non plus à côté de nous...

"par son Esprit qui habite en nous".


Prière de St Augustin


« O Amour, Toi qui brûles toujours et qui ne cesses jamais de brûler, O Charité, mon Dieu, allume en moi ton feu ! »

« Seigneur, de même que vous créez et donnez la joie et la force, je vous le demande, que naisse de la terre la vérité et que la justice jette les yeux sur nous du haut du ciel, et que dans le firmament brillent des flambeaux. Rompons notre pain avec celui qui a faim, accueillons dans notre demeure le pauvre sans toit, vêtons celui qui est nu, et ne méprisons pas ceux qui sont de la même race que nous. Quand de tels fruits naissent de notre terre, regardez-les et dites: « cela est bon ». Faites jaillir notre lumière au moment convenable. Grâce à cette moisson de bonnes oeuvres, si médiocre soit-elle, que nous puissions nous hausser à la contemplation délicieuse du Verbe de Vie, et apparaître dans le monde, comme des flambeaux fixés au firmament de votre Ecriture. »
(du livre des Confessions)

C'est être à la fois Marthe et Marie de l'Evangile (Jn 10)


« Ah ! Qu'il est bon, qu'il est doux pour des frères d'habiter ensemble ! »

« ... Il est si doux ce premier verset que même ceux qui ignorent le psautier connaissent ce texte. Il est doux comme est douce la charité qui fait habiter ensemble des frères. », écrira St Augustin en commentant le psaume.

Pour lui c'est ce psaume qui a « provoqué des frères à vivre ensemble » et a contribué à la naissance des monastères. « Ce verset les a convoqués comme un coup de clairon: celui-ci a retenti par toute la terre, et ceux qui étaient divisés se sont rassemblés. Clameur de Dieu, clameur de l'Esprit Saint, clameur des prophètes, qui ne s'est pas limitée à la Judée mais s'est diffusée sur l'orbe de la terre.

Nous lisons dans les Actes des Apôtres: « Les fidèles n'avaient qu'un coeur, qu'une âme en Dieu » (Ac 4, 32). Voilà les premiers qui ont compris « combien il est bon, combien il est doux pour des frères d'habiter ensemble ». Ils étaient les premiers mais ils n'étaient pas les seuls. Cet amour, cette union ne s'est pas arrêtée avec eux. La ferveur de cette fraternité a passé à ceux qui les ont suivis. Nous le savons, frères, et nous en bénissons Dieu. »
St Augustin Comm. Ps 132