actualite

Actualité

LE TRO BREIZ

Edition particulière en cette année 2022 puisqu'il n'a pas été possible de reprendre le parcours d'une cathédrale à une autre. C'est un circuit en étoile qui a été proposé et nous étions environ 500 à avoir répondu à l'invitation autour de GUIMILIAU, dont Sr Anne Marie et Sr Pauline pour notre communauté, ainsi que Sr Monique et Sr Anne-Myriam de Morlaix, sans oublier nos amis Sophie, Maryvonne et Hervé, Geneviève ;  au programme : Enclos de Guimiliau, de Lampaul-Guimiliau, de St Thégonnec, Ile de Batz, Ile Calot, Le Folgoët où nous avons rencontré, en fin de journée, les participants de la TROMENIE de MARIE. De très bons moments, de très belles rencontres, beaucoup de joie, un peu de fatigues, de belles veillées, une semaine avec pleins de souvenirs.



JUBILES à la COMMUNAUTE

* Le 26 juillet, la communauté fête dans l'intimité, selon son désir, le Jubilé de Chêne de Soeur Marguerite. Il y a 80 ans, notre Soeur s'est engagée à la suite du Christ et elle aime à nous dire que, si c'était à refaire, elle recommencerait. Très accueillante à tous, sa fidélité est enracinée dans sa vie de prière, personnelle et liturgique qu'elle apprécie tant, la vie communautaire, joyeuse et attentive et la mission dans bien des emplois, cuisine, catéchèse, liturgie, accueil des hôtes... . Oui, nous rendons grâce pour ces années et nous lui souhaitons de poursuivre avec ce même entrain, cette même joie, sa marche à la suite du Christ. Merci Soeur Marguerite.


* Le 13 août, avec quelques membres de leurs familles, Soeur Anna fêtait ses 65 ans de vie religieuse et Soeur Marie-Emmanuel ses 50 ans. Originaire du Vietnam, cette dernière avait la joie d'avoir les Frères vietnamiens de Landévennec, ainsi qu'un neveu installé à Lisieux depuis de nombreuses années, venu avec sa femme et leurs trois enfants. Quant à Soeur Anna, originaire du Finistère, elle est le lien entre les neveux et nièces, très attachés à leur tante.



Ces journées sont vraiment des occasions de rencontres fraternelles ; elles nous renouvellent aussi chacune dans notre engagement.

CHAPITRE GENERAL

Du 14 au 25 juin s'est tenu à GUICLAN chez les Pères de St Jacques, le Chapitre Général de notre famille religieuse, rassemblant les prieures et les déléguées de chaque monastère en France, en Angleterre, en Afrique du Sud, au Nigéria et au Burkina Faso. Retardé de presqu'un an à cause du Covid, nous étions heureuses de nous retrouver, de partager sur l'actualité de nos monastères, de relire les 4 ou plutôt 5 années écoulées et de réfléchir ensemble aux orientations à prendre pour les 4 années à venir selon les appels de l'Eglise et du Monde. Au cours du Chapitre, a lieu aussi l'élection de la Supérieure Générale, puis de l'Assistante Générale et des Conseillères, moments importants. Soeur Clémence SANON, de la Communauté de MARIA NELLE au BURKINA FASO, a été ré-élue pour un second mandat ; elle sera entourée de 3 Soeurs françaises, d'une Soeur nigériane et d'une Soeur anglaise. Nous les remercions d'avoir accepté ce service et nous les assurons de notre prière fraternelle.


Des laïcs prient pour leur curé

Tout d'abord, Seigneur, nous te remercions de ce que ces hommes aient accepté de devenir nos curés ; car, grâce à eux, nous pouvons nous nourrir du Pain de Vie, former des paroisses solides, réapproprier notre âme, et mourir en paix.

* Merci, Seigneur, pour les défauts de nos curés. Des gens parfaits supportent mal la faiblesse. Des gens en toujours bonne santé méprisent les petites natures. Seigneur, tu as mieux vu que nous !

* Nos curés sont des phénomènes : ils doivent être des pédagogues pour les enfants, des spécialistes des questions du foyer pour les jeunes ménages, de fins psychologues avec la jeunesse, des chefs-d'oeuvre de science et de délicatesse au confessionnal. Ils doivent traiter des problèmes de l'Eglise en théologiens, ouvrir l'Evangile en exégètes. Avec les personnes cultivées, ils doivent discuter du dernier livre que "tout le monde a lu" sous peine de passer pour des balourds. Avec les non-catholiques, ils doivent être philosophes et historiens avisés... Mais, nous n'en finirions pas !

* Ah ! J'oubliais qu'ils doivent répondre, dans les rues, à tous les saluts et s'ils en reçoivent, ils doivent être souriants même s'ils sont à moitié morts.

* Et puis, j'oubliais aussi qu'ils doivent être, chaque dimanche, orateurs, chanteurs et parfois organistes ; et qu'en semaine, il leur faut souvent être électriciens, menuisiers, peintres, cuisiniers, et j'en passe...

* Oh ! Seigneur, faites que ces "spécialistes universels", nous les jugions avec l'indulgence que requiert ce programme inhumain. Faites que nous comprenions que si, sur quatorze spécialités, notre prêtre n'en réussit que la moitié ou le quart, nous en soyons satisfaits.

* Donne-nous, Seigneur, de lui pardonner ses impatiences ou ses erreurs ; que nous comprenions bien que nous n'avons qu'un curé à supporter, mais que lui, il a tous ses paroissiens sur le dos.

* Oh ! Donne-nous, Seigneur, de lui montrer qu'il n'est pas entouré que d'indifférence. Donne-nous, Seigneur, la persévérance dans la prière pour nos prêtres et pour les vocations. Ce sera sans doute le meilleur de tout que nous puissions faire.